L'hoMme RarE

Nadia Beugré

© Antoine Tempé

Qu’est-ce qui définit et distingue le corps masculin ? La chorégraphe s’interroge sur l’attention portée sur les corps et les qualités attribuées à leurs mouvements. Dans cette pièce à la distribution uniquement masculine, montée sur talons, n’apparaissant que de dos, Nadia Beugré met en scène cinq danseurs issus de différentes cultures et courants chorégraphiques pour explorer la notion de genre et la question du regard du spectateur.

L’homme Rare sera créé en mai 2020 au Kunstenfestivaldesarts Bruxelles (Belgique).

Direction artistique Nadia Beugré # Dramaturgie (en cours) # Regard extérieur Faustin Linyekula # Interprètes (en cours) Kaolack, Lucas Nicot, Daouda Keita, Nadim Bahsoun # Direction technique et lumières Anthony Merlaud


Nadia Beugré
ivoirienne, fait ses premiers pas dans les danses traditionnelles avant de rejoindre Béatrice Kombé et la compagnie Tché-Tché en 1997. Après la formation exerce au CCN de Montpellier en 2009, Nadia crée son solo Quartiers Libres qui tourne toujours depuis. Lui succède en 2015 une première pièce de groupe Legacy pour des femmes uniquement. En 2018, elle crée Roukasskass Club autour de l’énergie des danses et musiques populaires ivoiriennes. Interprète, elle a travaillé avec Alain Buffard, Dorothée Munyaneza et tourne aujourd’hui avec Boris Charmatz, Bernardo Montet et Faustin Linyekula.
  • Ouverture publique

    jeudi 19 mars 2020
    19h

    CCNO
    L'homme Rare, Nadia Beugré