La Danse performance

En écho à la performance de Maïté Álvarez

Voir un spectacle de danse contemporaine n’a jamais soulevé autant de questions… S’agit-il encore de mouvements dansés ou les démarches proposées relèvent-elles davantage des pratiques performatives nourries par les arts plastiques ? Montage d’extraits de chorégraphies créées de 1925 à aujourd’hui, La danse performance propose des formes qui ont bouleversé la perception de la danse.

> Tanzerische Pantominen, 1925, Valeska Gert / Parades and Changes, 1965, chorégraphie Anna Halprin (version Anne Collod, 2008) / Early Works, 1970-71, chorégraphies Trisha Brown / MC 1422, chorégraphie Angelin Preljocaj / Incarnat, 2005, chorégraphie Lia Rodrigues / Quando l’uomo principale è una donna, 2004, chorégraphie Jan Fabre avec Sung-Im Her / Lalala human sex duo n°1, 1982, de Bernar Hébert, chorégraphie Edouard Lock / Chorégraphie d’Alain Platel (à définir) / Age & Beauty Part 1, chorégraphie Miguel Guttierez (CND) / Warm, chorégraphie David Bobée (CND)

Fase

Un film de Thierry de Mey
(à partir de la pièce d’Anne Teresa de Keersmeaker)

  • CCNO
  • Vendredi 27 janvier 2017 à 20h
  • Projection proposée en écho au spectacle “Rain” d’Anne Teresa De Keersmaeker présenté le 3 février 2017 à la Scène nationale d’Orléans.

Fase est l’adaptation cinématographique de Four Movements to the Music of Steve Reich d’Anne Teresa De Keersmaeker (1982), spectacle fondateur de la compagnie Rosas. Le film de Thierry de Mey comporte quatre parties elles-mêmes basées sur des compositions circulaires de Steve Reich : Piano phase, Come out, Violin Phase et Clapping music.

Le compositeur new-yorkais y laisse les notes se décaler lentement dans le rythme, la mélodie, et entre les instruments. La chorégraphie suit le même principe de déphasage.
Fase est une chorégraphie qui contraint le spectateur à accepter que son regard soit guidé avec fermeté, ceci afin de lui faire découvrir que de cette injonction émane une émotion profonde. Deuxième composition d’Anne Teresa De Keersmaeker, la performance remporta un succès immédiat lors de sa création et n’a jamais cessé depuis d’être dansée dans le monde entier. Elle est aujourd’hui considérée comme l’une des pièces majeures de la danse contemporaine.

Production : Rosas/Arte France Belgique
2002 - 58 min

Faire kiffer les anges

Jean-Pierre Thorn

  • CCNO
  • Vendredi 10 février 2017 à 19h
  • Projection proposée en écho au spectacle Opus 14 de Kader Attou présenté le 17 février 2017 à la Scène nationale d’Orléans.


Depuis plus de vingt ans, Jean-Pierre Thorn s’intéresse au mouvement hip-hop. Il a réalisé 3 films devenus emblématiques de cette culture : “Génération Hip Hop” (1993), “Faire kiffer les anges” (1996) et “On n’est pas des marques de vélo” (2003).
“Faire kiffer les anges” est une immersion dans les entrailles du mouvement hip-hop qui, à travers “grafs, rap et break-dance, a permis à toute une génération de dire “j’existe”.

“Qui sont les danseurs de ce “mouv’” ? Leurs parcours, leurs rages, leur rêves, leurs espoirs ? Qu’est-ce qui fait que toute une génération – qui se vit comme “grillée” – se reconnaît dans l’énergie particulière de cette culture ? D’où vient la beauté sauvage de ce langage des corps (inventé sur des cartons à même le sol) passant aujourd’hui de la rue à la scène et bousculant tous les codes de la danse contemporaine ? Un voyage initiatique à travers les paysages lunaires - friches industrielles, caves, cités, centres urbains anonymes - à la rencontre de quelques-uns des personnages de cette aventure pour restituer une parole véritable - intime - à tous ceux que l’on n’entend plus d’ordinaire qu’à travers le prisme déformé des médias, lorsque brûle la banlieue au journal de 20 heures.”
Jean-Pierre Thorn (novembre 1996)

Faire kiffer les anges, 1996
128 min - Couleur - 35mm
Réalisation : Jean-Pierre Thorn
Avec : Les compagnies Aktuel Force, Accrorap, Azanie, Käfig, Melting Spot

• Soirées en partenariat avec la Cinémathèque de la danse
• Tarif unique 5 €
• Réservations au 02 38 62 41 00 ou par mail reservation@ccn-orleans.com