Avec Anastasia / Pour Ethan

Mickaël Phelippeau

  • CCNO (Soirée organisée avec la complicité de la Scène nationale d’Orléans)
  • Mardi 22 novembre 2016
  • Spectacles “Pour Anastasia” à 19h30 et “Pour Ethan” à 21h
  • Tarif spécial pour les deux spectacles : 20 € / 15 €
  • Réservations au 02 38 62 41 00 ou par mail reservation@ccn-orleans.com

Avec Anastasia


Alors que Mickaël Phelippeau donne des ateliers dans un lycée orléanais, il rencontre Anastasia. L’aisance de cette jeune fille alors âgée de 16 ans et sa désinvolture suscitent l’intérêt du chorégraphe. Le projet avec Anastasia est alors pensé comme un portrait chorégraphique qui brasse notamment ses souvenirs d’enfance en Guinée, sa famille, le coupé-décalé et son ancienne passion pour les concours de mini-miss. Au-delà de ses pratiques artistiques, ce qui intéresse Mickaël Phelippeau, c’est “d’embrasser ce qui fait la complexité de ce trajet de vie, aussi court soit-il”. “Et c’est bel et bien Avec Anastasia que l’on traverse cette énergie sans détours, pleinement à ses côtés pour toucher du regard ces trajectoires intimes, et ce qui fonde, en creux, l’esquisse d’une personnalité éclatante”
Nathalie Yokel

Pièce chorégraphique de Mickaël Phelippeau
Interprétation : Anastasia Moussier
Création lumière : Anthony Merlaud
Collaboration artistique : Carole Perdereau
Production, diffusion, administration : Fabrik Cassiopée – Isabelle Morel et Manon Crochemore
Production déléguée : bi-p association
Coproduction : Théâtre Brétigny Scène conventionnée, L’échangeur - CDC Hauts-de France
Avec le soutien de la Scène nationale d’Orléans
Remerciements : Lycée Voltaire d’Orléans, Compagnie L’eau qui dort Jérôme Marin, Néné et Karl Moussier

Pour Ethan


Penser un monde en maquette pour un corps un peu trop grand pour son environnement. A moins que ce soit l’inverse. Varier les échelles, confronter des dimensions inadéquates a priori pour jouer des contrastes. Jouer en effet. Le corps d’un enfant, d’un jeune homme, sur un plateau pour planter le décor. Ce corps agit-il pour remplir le vide ou laisse-t-il l’immensité apparente de l’espace agir ?
“Le danseur s’appelle Ethan. Il a 14 ans lors de la création. Je le connais depuis qu’il a 8 ans. Je l’ai vu danser. Je l’ai entendu chanter. Il m’a ému. Il a en lui cette fragilité et cette innocence des jeunes de son âge mêlée à la puissance d’un cheval planté dans le sol” explique Mickaël Phelippeau.
Il sera question d’aborder ce moment de la vie qu’est l’adolescence, ce moment où le corps connaît probablement les plus grands changements, les plus grands bouleversements, ce moment de transition entre l’enfance et l’âge adulte.

Pièce chorégraphique de Mickaël Phelippeau
Interprète : Ethan Cabon
Installation : Constantin Alexandrakis
Création lumière : Anthony Merlaud
Regard extérieur : Marcela Santander Corvalàn
Production, diffusion, administration Fabrik Cassiopée – Isabelle Morel et Manon Crochemore
Remerciements : Mauricette Bernier-Pelleter, Eve Cabon, Hervé Cabon, Maud Cabon, Chloé Ferrand, Denise Morin, Florent Nicoud, Huguette Prigent, Jean-Claude Prigent
Production déléguée : bi-p association
Coproduction : À DOMICILE - résidence d’artiste - Guissény - Bretagne, Théâtre Brétigny - scène conventionnée Avec le soutien du Quartz - scène nationale de Brest La bi-p est soutenue par la DRAC Centre-Val de Loire – Ministère de Culture et de la Communication, au titre du conventionnement, par la Région Centre-Val de Loire au titre du conventionnement, par le Département de l’Essonne et par le Département de la Seine Saint Denis.

Immersion | 2m3

Karine Vayssettes

  • CCNO
  • Vendredi 20 janvier 2017
  • Spectacle à 19h
  • Tarif : 15 € / 10 €
  • Réservations au 02 38 62 41 00 ou par mail reservation@ccn-orleans.com

credit : Jules Gallegos
Dans un cube transparent, le corps est peu à peu plongé dans un fluide constitué de micro-billes de polystyrène. Dans cette matière comparable à l’eau, il doit s’adapter, oublier ses repères, inventer de nouveaux mouvements pour conserver la tête au-dessus de la ligne de flottaison.

Progressivement, la matière le submerge, lui fait perdre pied, l’entraîne à chuter. Panique, impuissance, épuisement. Perdu dans la blancheur des billes, le corps lâche prise et se laisse porter, flotter tandis que la respiration s’ajuste et se modèle. Le corps fait un avec la matière ; l’épouse, l’embrasse, la brasse. Un moment suspendu et paisible, comme un détour nécessaire pour se ressourcer et se réinventer.
Une expérience en immersion.
Résidence du 26 au 30 septembre 2016 puis du 16 au 20 janvier 2017
Cette création est née suite à une performance avec Delphine Loiseau, plasticienne et Mathieu Gaborit, musicien.

Karine Vayssettes | danseuse et chorégraphe
Ayato Mathieu Gaborit | designer sonore
Guillaume Dechambenoît | complice
Julien Fleureau | constructeur et machinerie
Sylvain Blocquaux | création lumière
Andréa Matweber | costume
Carine Klingemann | production & diffusion

Production | Compagnie éponyme - Coproductions | CCN Orléans, Emmetrop Bourges, Les Éclats Chorégraphiques pôle régional dédié à la danse contemporaine en Poitou Charentes, villes de Nogent-Le-Phaye et de Saint-Jean de Braye, Agglomération Montargoise et Rives de Loing
Soutiens | Région Centre - Val de Loire Spedidam | DRAC en cours | La compagnie éponyme est conventionnée par la Ville d’Orléans.