L’extase doit être oubliée d’Evangelia Kranioti

du lundi 3 février au mercredi 20 mars

au CCN¹


Durée 38 min (projection en continu).
Film présenté aux Rencontres d’Arles 2019.
Avec l’aimable autorisation d’Evangelia Kranioti, l’Adagp et la Galerie Sator.
Gratuit.

Dans le cadre du Portrait Lia Rodrigues

© Evangelia Kranioti, extrait du film

L’extase doit être oubliée est un dispositif en double projection réalisé à partir du long-métrage documentaire d’Evangelia Kranioti Obscuro Barroco qui parcourt les hauteurs vertigineuses du genre et de la métamorphose à Rio de Janeiro. Suivant le parcours de Luana Muniz, icône transsexuelle récemment disparue, le film comme l’installation explorent différentes quêtes de soi à travers le travestissement, le carnaval et la lutte politique. À tour de rôle, ils s’interrogent sur le désir de transformation du corps intime aussi bien que social.

  • Installation vidéo

    du lundi 3 février
    au vendredi 20 mars 2020

    CCNO (hall)
    L’extase doit être oubliée d’Evangelia Kranioti