ThE great hold up !

Pauline Simon

©Darius Dolatyari Doladoust

The great hold up ! (titre en cours) est une pièce issue d’une recherche en sciences sociales et de genre qui prend la forme d’un solo chorégraphique, textile et ouvre un dialogue autour de la normativité du corps masculin et son détournement. A partir d’une recherche menée sur un vêtement contraceptif masculin marginalisé et rejeté par les institutions de santé, la pièce offre une réflexion sur des espaces manquants ou mineurs comme autant d’espaces de puissances de transgression à convoquer par le mouvement. La danse se fait aussi catalyseur des sensations qu’a produit ce vêtement dans le regard de la société, et se joue des peurs qu’il convoque : impuissance, perte de virilité, contrainte.
Des étapes de recherches sont partagées tout au long du processus à travers des temps d’ateliers et de workshop en école d’art, de mode, ou au contact d’un public associatif engagé en matière de santé sexuelle.

The great hold up ! sera créé en juin 2021 au Buda KunstenCentrum à Courtrai (Belgique).

Chorégraphie, interprétation : Pauline Simon # Assistanat du travail de création : Ana Rita Teodoro, Marion Henry # Regard spécifique autour de la thématique du projet : Maxime Labrit # Costumes : Darius Dolatyari-Dolatdoust # Scénographie : Maureen Beguin et Daruis Dolatyari-Doladoust # Son : Laurent Gérard # Lumière : Maureen Beguin # Remerciements : Nitsan Margaliot # Administratrice de production : Vénus Castro.

Partenaires : Buda KunstenCentrum - Courtrai (résidence, production, diffusion), CCNO, Centre National Chorégraphique d’Orléans (résidence, production) IFM-Institut Français de la Mode & CND Centre National de la Danse (Workshop de recherche, production) DRAC Ile-de-France (aide au projet), Charleroi Danse (production), Association Emmetrop, Bourges, (résidence) Atelier 210, Bruxelles (résidence textile, production, diffusion) Centre de Wallonie Bruxelles, Paris (diffusion)


Pauline Simon
est chorégraphe, interprète, chercheuse. Sa pratique choré-graphique est marquée par une recherche transdisplinaire (danse, arts visuels, sciences sociales) où la danse se pose comme vecteur autour d’un sujet ou d’un contexte et crée des liens entre l’intime et le politique. Son travail outrepasse une discipline purement chorégraphique et propose des angles de regard sur le réel. Formée à la danse contemporaine au CNR de Lyon, au CNSMDP à Paris, puis au CND ( diplôme d’Etat pour l’enseignement), elle obtient un master à l’EHESS à Paris en 2020.
  • Ouverture publique

    jeudi 8 avril 2021
    19h

    CCNO
    The great hold up, Pauline Simon