Pour les enseignant•e•s et professionnel•le•s engagé•e•s dans des projets d’éducation artistique et culturelle : FOrMation

Avec :
Anaïs Loison-Bouvet, chercheuse en danse
Marion Blondeau, artiste interprète
Jeanne Vallauri, et Mary Chebbah, chorégraphes et éditrices de collection dançer

De janvier à mai 2021

5 ateliers de 18h à 21h

©CCNO

Le CCNO propose cette formation aux enseignant.e.s et tout professionnel•le•s engagé•e•s dans des projets d’éducation artistique et culturelle et de médiation (animateur•rice, éducateur•rice, médiateur•rice, chargé•e des publics). Son but est de vous aider à introduire des outils chorégraphiques dans les projets pédagogiques.
Cette formation est composée de 5 ateliers entre théorie et pratique.

Objectifs des ateliers :
. Exercer son regard de spectateur•rice, formuler, énoncer ce que l’on voit.
. Pratiquer en atelier des notions fondamentales du champ chorégraphique et s’approprier les outils transmis.
. Découvrir, approfondir sa culture chorégraphique : situer dans l’histoire de la danse, repérer les grands courants esthétiques.


Inscription pour la session janvier – mai 2021 jusqu’au 4 janvier 2021

Nombre de participant•e•s : 25 maximum
Renseignements auprès du CCNO
Formation payante : 50 €
Parcours spectacles : 38€
Envoyer au CCNO à reservation@ccn-orleans.com un courriel précisant les motifs de votre démarche et le cas échéant les incidences de cette
formation dans la mise en oeuvre de ces projets chorégraphiques dans votre établissement ou association.


Anaïs Loison-Bouvet
Les recherches d’Anaïs Loison-Bouvet interrogent la manière dont les discours de spécialistes (journalistes, médiateur•rice•s, chercheur•e•s) régulent l’expérience des spectateur•rice•s d’oeuvres de danse contemporaine. Dans sa thèse de doctorat, soutenue en 2018 à l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis, elle se concentre en particulier sur un corpus de pièces chorégraphiques considérées au moment de leur apparition sur scène comme « trop violentes » par les expert•e•s de la danse.

Marion Blondeau
Formée entre la France et l’Afrique du Nord, Marion Blondeau conjugue à la fois une place de chorégraphe au sein de sa compagnie 3arancia à celle d’interprète, notamment auprès de Mithkal Alzghair et Phia Ménard. Depuis 2016, elle se forme en fasciapulsologie, pratique somatique, auprès de Florence Augendre.

Mary Chebbah
OEuvrant dans le domaine des arts vivants depuis 1987 (de la scène aux coulisses, à travers divers collaborations et lieux artistiques - de la Compagnie Maguy Marin à Lieues, en passant par ramdam) elle réalise également depuis 2005 des objets philo-graphiques montés en vidéo et/ou édités (rodéo-revue ; incise-revue ; …). Parallèlement, elle oeuvre depuis 2017 au sein de collection dançer (éditions Quadrille) afin de mettre au jour, sur plusieurs années, une collection de livres sur la danse destinée aux enfants et aux curieux de danse. Un travail créatif de transmission du sensible qu’elle développe également dans la pratique, à Lieues pour les enfants, et dans d’autres structures pour des étudiants ou d’autres publics.
marychebbah-creations.blogspot.com

Jeanne Vallauri
Interprète danseuse dès son plus jeune âge , elle se forme à la danse contemporaine avec Josette Baïz. Stimulée également par les arts graphiques dont la photo, elle mène trois années d’études aux Beaux Arts de Marseille. Elle est interprète pour plusieurs chorégraphes M.Kéléménis, G.Appaix, Ex-Nihilo, puis travaillera avec Maguy Marin pendant plus de 10 ans. Elle crée et tourne actuellement avec Phia Ménard, Jordi Gali et le Théâtre Dromesko et co-écrit des pièces avec Bérengère Valour. Parallèlement elle mène diverses actions pédagogiques et de sensibilisation avec différents publics, elle co-élabore Lieues (un lieu de pratique artistiques non disciplinaire à Lyon). Elle accompagne la collection dançer depuis 2017, a dessiné et pensé avec Mary Chebbah le livre Signalétique Orchestique.